Démonstrations

Pendant 2 jours, les musiciens ont réalisé des démonstrations / mini concerts avec de très nombreux instruments exposés dans le Pavillon des Luthiers. Les musiciens invités à Graines de Guitare 2014 étaient tous des professionnels, spécialistes de la Guitare et de la Basse. Ils ont su vous faire partager leurs talents de compositeur et d’instrumentiste, dans des styles variés, et faire vivre les merveilleux instruments des Luthiers présents sur le Salon.

La biographie résumée des musiciens présents pour cette année 2014 est présentée ci-dessous :

  • SEBBAGShaï SEBBAG : Shaï commence l’apprentissage de la guitare à 16 ans, en autodidacte. Il débute par le répertoire classique. 3 ans plus tard, il découvre la bossa-nova, en étudiant les grands maîtres du style : Antônio Carlos Jobim, Toquinho…etc 7 ans plus tard, c’est un choc musical : Shaï découvre le fingerstyle et le jazz. Très rapidement, Shaï compose dans ce style. Sa deuxième composition « Celtic Dreams » remporte un concours organisé par Jean-Felix Lalanne, ce qui lui permet de monter sur la scène du Casino de Paris, pour « Autour de la Guitare 2006″. En 2010, l’album «Kiss and Fly» voit le jour. L’album reçoit un bel accueil et Shaï le présentera sur de nombreuses scènes prestigieuses, en France, mais aussi en Ukraine. La technique particulière développée par Shaï et basée sur les capos partiels Kyser attire l’attention de la compagnie américaine, qui décide d’inviter Shaï dans un Best Of. Shaï est le seul non-américain de ce Best Of, où il est au cotés de Phil Keaggy, Trace Bundy, Michaël Manring…etc Après 2 ans de compositions et de concerts (Festival de Ballainvilliers, Opéra de Kharkiv, Ambassade d’Ukraine…etc), Shaï démarre l’enregistrement de son second album « 1001 nuits », qui voit le jour en octobre 2012. En Novembre 2012, il est à l’affiche du Festival International de Guitare d’Issoudun, aux cotés de Larry Carlton, Touré Kunda, Gareth Pearson et bien d’autres. En Septembre 2013, Shaï est invité au prestigieux Koktebel Jazz Festival, en Crimée, à l’affiche avec Erik Truffaz, Nils Petter Molvaer, Omar Puente Quartet, The HardKiss…etc  Janvier 2014, c’est la consécration : Shaï joue au All Star Guitar Night, présidé par Muriel Anderson. Le All Star Guitar Night est un concert de charité se déroulant à Los Angeles et regroupant les plus grands noms de la guitare, depuis près de 21 ans : Mike Stern, Tommy Emmanuel, Martin Taylor, Lee Ritenour, Stu Hamm et bien d’autres ! Dans la foulée, Shaï démarre un nouveau projet en duo avec l’immense Ukuléliste solo Adrien Janiak. La fusion improbable de leurs univers respectifs donne un cocktail explosif !
  • 26721_imageFrançois SCIORTINO : Né en 1972, François débute la guitare à l’âge de 16 ans. Influencé par le style picking, il se passionne pour le Folk ,le Blues et la Country. Puis, attiré par la musique sud américaine, il entre au Conservatoire pour étudier la guitare classique ainsi que l’harmonie Jazz. Il y restera cinq années pendant lesquelles il va se forger une technique solide et élargir ses horizons musicaux. Il en ressortira diplômé avec une ouverture musicale et l’envie de composer sa propre musique. Il tente à travers ses compositions d’affirmer un style de « Fingerstyle »français, où la mélodie est reine et les influences diverses: le Rag, la chanson française mais aussi le musette, la country et les musiques traditionnelles le tout saupoudré d’un soupçon de classique et de jazz. Un patchwork musical sans frontières ,avec une dose d’humour pour pimenter le tout ! Le magazine Acoustic guitar lui a confié une rubrique pédagogique autour de techniques du Picking et ses œuvres sont jouées par de nombreux guitaristes folk. Il est l’auteur de huit albums de compositions personnelles (dont French Guitar produit par Peter Finger), d’une méthode de Picking, et d’un DVD pédagogique édité chez Acoustic Music Records. Son dernier opus « Songs for the Moon » , présente une nouvelle facette de sa musique. C’est un album plus intime qui se développe à travers des composition plus abouties et une influence évidente de la musique françaises et méditerranéenne . Certainement le début d’un nouvelle ère musicale … 
  • audirac-db-composite-alice-3Alice DUCOIN : Guitariste classique, chanteuse, auteur, compositeur, interprète. Alice pratique la musique depuis son enfance, inspirée par la musique de son père, le guitariste jazzman Benoît Gil. Alice a étudié la guitare classique très tôt au Conservatoire à rayonnement régional de Paris, dans la classe de Ramon de Herrera. C’est aussi là qu’elle écrit ses premières chansons, puis découvre les chanteurs à textes comme Brel, Gainsbourg, Barbara… Tout en passant son prix de guitare classique. Actuellement au Pôle Supérieur de Paris-Boulogne Billancourt, elle perfectionne ses connaissances musicales au contact de maîtres comme le guitariste Gérard Abiton, le pianiste Pascal Le Corre, et le trompettiste Ibrahim Maalouf. Les chansons d’Alysce, comme Ton Odeur, parlent d’amour, réinterprètent des histoires de tous les jours avec une personnalité à la fois enthousiaste et tranchante… Partager des émotions, raconter des histoires avec des mots à double sens, ou jouer Bach, Villa Lobos et les classiques : voici une personnalité éclectique, au service de la musique dans tout ce qu’elle rend possible avec une guitare classique !
  • sylvestre planchaisSylvestre PLANCHAIS est un guitariste français, avec une forte personnalité musicale avec un jeu non conventionnel (ce qui ne l’empêche pas de jouer également de façon « traditionnel » : médiator et picking ). Son univers fait référence à de multiples influences : jazz, blues, latin, funk, new orléans … Il pratique la guitare dactyle technique de jeu utilisant les 2 mains sur le manche, qui rappelle le pianio stride : la main gauche fait la « pompe » et la main droite expose la mélodie. Cette large palette de sons et de couleurs sont mis au service de la musique, de l’expression et de la mélodie, cela lui permets également de se produire seul et de capter l’attention des gens sur tout un concert. Les harmonies du jazz sont la base de son répertoire, réharmonisation des chansons des Beatles, ou de Police, standards de jazz, compositions au groove funky et latin, feeling blues sans oublier l’esprit festif du jazz de la Nouvelle Orléans. Il joue régulièrement sur les guitares: SG Gibson Double Manche, Jazz Heritage, Warrior. Son ouverture musicale lui fait rencontrer des musiciens d’horizons très diversifiés : Marc Fosset, Fréderique Sylvestre, Marie-Ange Martin, Serge Merlaud, Romane, Jean-Félix Lalanne, Michel Haumont, Yan Vagh, Solo Razaf, Bob Bonastre, Joe Vurchio, Louis Deaquino, Alain Chiarrazo, Pierre Chaze, Mauro Serri, Alain Berquez, Mathias Desmier, Jacques Boutineau, Maurane, Ilènes Barnes.(http://sylvestre.planchais.free.fr/)
  • SONY DSCBob BONASTRE : Né au Sénégal de parents Franco-Espagnol, Bob Bonastre est tombé amoureux de la guitare à 14 ans. Présenté il y a quelques années par la presse jazz Française, comme un des « prochains meilleurs guitaristes », il a décidé, après plusieurs années de duos et trios électriques de suivre un autre chemin, plus près de son coeur. Si le jazz, le rock et la musique contemporaine appartiennent à sa culture, son travail sur la guitare à cordes nylon lui a ouvert une nouvelle voie, dans laquelle le son est aussi important que la note. Il joue ses propres compositions en concerts solo, amenant un langage très large, où l’improvisation  côtoie  des harmonies parfois complexes , unissant des sonorités étonnantes dues à l’emploi d’une baguette chinoise ou d’une feuille de papier, à une très étonnante voix à trois octaves. Sa musique parle de voyages, autant intérieurs qu’autour du monde, amenant le public d’un continent à l’autre, avec toujours le lien de l’émotion et de la spiritualité. Une musique où la valeur des notes a autant d’importance que la vertu du silence. Primé au festival International de guitare de Lausanne (Guitare électrique et contemporaine) ainsi qu’à celui d’Osnabrück (guitare acoustique), il crée plusieurs musiques de ballet (Cie Rick Odums), travaille sur plusieurs pièces de théâtre (off du festival d’Avignon 95, Radio France, Maison de la Culture de Bobigny) ainsi que sur « D’Afrique en Amérique Latine », commande  pour quartet de la ville de Saint-Cloud. Bob Bonastre donne des concerts en France: Festival  de jazz « Avril swing en  Mai, devenu depuis « Sons d’hiver », Les instants Chavirés, le Triton, le Réservoir, festival de jazz de Seine Saint-Denis, le théâtre Dunois, festival d’Issoudun, festival des Alliances de la guitare, Les Automnales de Ballainvilliers… à l’étranger: tournée des Centres culturels français au Gabon, au Cameroun et en Guinée Equatoriale, festival des Musiques Sacrées de Fès, au Maroc, en  Allemagne, Italie, Hongrie, Tchéquie, Roumanie, Croatie, Hollande, en Inde, aux U.S.A et au Brésil. Il a enregistré trois albums sous son nom et en solo: « Existence »: 2000/Acoustic Music Records –« Nature Art »: 2007/Wonderland Records – « Grace »: 2010/Acoustic Music Records
  • _wsb_480x649_janiack01Adrien JANIAK : Adrien Janiak est à l’origine guitariste. Il découvre le ukulélé un peu par hasard dans un magasin de musique et en achète un pour le « délire ». Très vite adopté dans ses cours de guitare pour jouer avec les élèves, il se rend compte que, petit à petit, cette petite guitare hawaiienne prend de plus en plus d’importance
    dans sa vie. Il est remarqué par la communauté web du ukulélé lorsqu’il remporte une catégorie du Eleuke contest 2010 et qu’il est nominé au Ukulélé Undies Awards pour sa reprise du For the Love of God de Steve Vai. Il décide alors de se consacrer au ukulélé tout en alimentant sa chaîne web sur un célèbre site de partage de vidéos, afin de développer sa renommée. Depuis, Adrien voyage à travers toute la France comme artiste solo et enseignant. Sa dernière tournée l’a mené jusqu’aux festivals de Montréal et Honolulu, où il a joué et rencontré de grands ukulélistes tels que Kalei Gamiao, James Hill et Taimane Gardner. Ayant profité de son séjour sur l’île d’Oahu pour s’imprégner des vibrations hawaiiennes, il continue aujourd’hui sa quête du ukulélé.
  • d1e8088046c081cd5679a31501f259d3_largeEtienne PRIEURET : Etienne est né en Normandie en 1987, et à grandi au son du blues dans le sud de la France. C’est après avoir mis un vinyl sur la platine de son père à l’âge de 11ans et entendu le chant d’une guitare, qu’il sait qu’il veut devenir musicien. Après avoir avoir fait ses armes aux coté de certains bluesmen de passage, (Gerry Joe Wise, Neal Black, Van Wilks), il vient s’installer à 18 ans à Paris pour démarrer sa carrière, et part tourner peu de temps après avec le groupe BlackCatBones, en Angleterre, où il écumera les scènes mythiques de ses légendes. Deux ans plus tard, il repart en tournée cette fois pour les USA aux cotés de Matthew Flowers (Gonzales, Feist). Etienne à depuis collaboré, sur scène et en studio avec de grands artistes tels que Keith B. Brown (« the soul of a man » Wim Wenders/Martin Scorcese), Al Mc Kenzie, Minino Garay (Dee Dee Bridgewater), Mani (Primal Scream, Stone Roses) et son grand ami le batteur Larry « Mr.Sticks » Crockett (Martha Reeves, Eric Bibb, Elton John…)